Entretenir sa voiture Univers auto

Comment vérifier les liquides d’une voiture ?

Ecrit par marketing

En plus du carburant, de nombreux fluides sont indispensables au bon fonctionnement de votre véhicule. Vérifier régulièrement le niveau de ces différents fluides peut être un bon moyen de prolonger la durée de vie du véhicule tout en sécurisant les passagers. Chacun de ces liquides a une fonction bien précise et des précautions sont à prendre avant de se lancer dans le contrôle de leur niveau.

Les précautions à prendre

Avant de vous lancer dans le contrôle des niveaux des liquides dans votre véhicule, il est important de respecter certaines règles. Dans un premier temps, pour ne pas fausser votre vérification il est impératif de stationner votre véhicule sur un terrain plat et de couper le moteur. Dans un second temps, il est important de veiller à ce que le moteur froid car sinon vous risqueriez de vous brûler lors de la vérification de certains niveaux. Avant de débuter vos vérification, il est conseillé de consulter le manuel de votre véhicule afin de repérer chaque réservoir. En cas d’hésitation n’hésitez pas à contacter votre garagiste.

L’huile moteur

Vérifier son huile moteur

Qu’est-ce que l’huile moteur ?

L’huile moteur est un fluide essentiel au bon fonctionnement de votre véhicule. C’est ce liquide qui permet de garder lubrifiées les différentes pièces de votre véhicule afin d’éviter les grippages. Si votre moteur est en bon état, il rejettera moins de CO2 et vous ferrez des économies de carburant. Afin de préserver au mieux votre moteur, il est essentiel de vérifier régulièrement le niveau de l’huile moteur.

Quelle huile moteur pour ma voiture ?

Il existe différentes huiles moteur et il est important de choisir la plus adaptée pour votre véhicule. La sélection de votre huile repose sur différents critères comme le type de carburant, votre type de conduite et le nombre de vidanges effectuées par an. Plus généralement, il existe trois types d’huiles moteur.

Les huiles synthétiques (5w30 et 5w40) sont des huiles de très bonne qualité utilisées pour les moteurs diesels ou les derniers moteurs à essence. Ces fluides sont adaptés à la conduite citadine mais aussi aux autoroutes et s’adressent aux conducteurs utilisant fréquemment leur véhicule et de manière sportive. Ces huiles facilitent les démarrages et les intervalles des vidanges sont espacés.

L’huile semi-synthétique (10w40) est idéale pour protéger votre moteur. Compatible avec les moteurs à essence et diesels, elle est adaptée à la conduite en ville et sur route pour les allures normales.

Pour finir, l’huile minérale (15w40) est privilégiée pour les voitures anciennes avec beaucoup de kilomètres au compteur. Cette huile, plus épaisse que les autres perd de son efficacité plus rapidement et il faudra donc penser à effectuer des vidanges plus régulièrement.

Où acheter de l’huile moteur ?

Vous pourrez trouver de l’huile moteur dans les stations services, magasins spécialisés, magasins de bricolage, dans certaines grandes surfaces et chez votre garagiste. L’huile minérale est la moins chère et est disponible à partir de 10€. Comptez entre 20 et 30€ pour les bidons d’huiles synthétiques et semi-synthétiques.

Comment vérifier et changer l’huile moteur ?

Une fois votre voiture garée sur un terrain plat, laissez le moteur refroidir minimum une heure. Une fois ce temps écoulé, ouvrez le capot et repérez le réservoir d’huile. Ce réservoir est facilement repérable grâce à son anneau. Cependant, si vous rencontrez des difficultés à trouver le réservoir vous trouverez toutes les infos sur le manuel de votre véhicule. Une fois le réservoir repéré, dévissez le bouchon et essuyez la jauge avec un chiffon sec pour mieux visualiser le niveau. Une fois la jauge propre, replongez la dans le réservoir jusqu’à ce qu’elle touche le fond. En ressortant la jauge, vous pourrez ensuite évaluer le niveau d’huile grâce à la graduation dessinée sur la jauge. L’huile doit atteindre le niveau indiqué et être de couleur dorée claire. Attention, si vous remarquez que l’huile est noire ou marron, cela signifie que c’est le moment d’effectuer une vidange.

Dans le cas où vous manqueriez d’huile moteur, munissez-vous d’un entonnoir afin de remplir le réservoir sans déborder.

Le liquide de refroidissement

Qu’est-ce que le liquide de refroidissement ?

Le liquide de refroidissement est un fluide à base d’antigel et d’eau déminéralisée. Il a pour fonction de maintenir le moteur à une température idéale tout en évitant la surchauffe. Le liquide de refroidissement permet aussi d’empêcher la congélation durant l’hiver.

Quel liquide de refroidissement pour ma voiture ?

De nombreux liquides de refroidissement sont disponibles sur le marché. On distingue cependant deux catégories différentes.

Le liquide de refroidissement de type C est généralement bleu ou vert et est à base de produits d’origines minérales. Souvent, il est moins cher que les autres types de liquides de refroidissement mais dure moins longtemps et propose une protection plus restreinte. Avec ce type de liquide de refroidissement il est conseillé de faire une vidange totale du circuit tous les deux ans.

Le liquide de refroidissement de type D/G est généralement de couleur jaune ou rose/rouge. Contrairement au liquide de refroidissement de type C, le liquide de type D/G est composé de produits d’origine organique. Cette composition offre une meilleure protection au moteur. En utilisant ce type de liquide de refroidissement, il est conseillé de faire la vidange du circuit tous les quatre ans.

Où acheter du liquide de refroidissement ?

Tout comme l’huile moteur, vous pourrez acheter du liquide de refroidissement en station service, dans les magasins spécialisés, dans les magasins de bricolage, dans certaines grandes surfaces et chez votre garagiste.

Comment vérifier et changer le liquide de refroidissement ?

Il est important de contrôler le niveau du liquide de refroidissement tous les mois. Selon le type de liquide utilisé, il est important de le changer tous les deux à cinq ans s’il y a des impuretés. Afin de vérifier le niveau du liquide de refroidissement, la voiture doit être stationnée sur un terrain plat. De plus, il est important d’avoir laissé le moteur refroidir un certain temps. Pour connaitre le niveau du liquide de refroidissement, il suffit de suivre la graduation située sur le réservoir indiquant les niveaux minimum et maximum. Pour ajouter du liquide de refroidissement, il suffit d’ouvrir doucement le réservoir et d’ajouter la quantité manquante. Attention à ne pas dépasser le niveau maximum autorisé.

Le liquide de frein

pédale de frein

Qu’est-ce que le liquide de frein ?

Le liquide de frein est primordial pour le bon fonctionnement du circuit de freinage. Ce liquide sous pression est envoyé aux différents organes du circuit de freinage afin de transmettre la pression nécessaire pour assurer le freinage.

Quel liquide de frein pour ma voiture ?

Il existe sur le marché deux grandes catégories de liquide de frein. Les liquides silicones pour un usage militaire et les liquides synthétiques. Les liquides synthétiques sont divisés en trois catégories : DOT 3, DOT 4 et DOT 5.

Le DOT 3 est le liquide de frein classique qui convient à une utilisation normale de sa voiture.

Pour les voitures avec correcteur de trajectoire automatique le DOT 4 est conseillé.

Finalement, le DOT 5 est adapté aux voitures sportives et équipées du système de freinage ABS.

Où acheter du liquide de frein ?

Il est possible d’acheter du liquide de frein en station service, chez votre garagiste, dans des magasins de bricolage et magasins spécialisés ou dans certaines grandes surfaces.

Comment vérifier et changer le liquide de frein ?

Il est conseillé de vérifier le niveau du liquide de frein tous les trois mois. Une fois le véhicule refroidi et stationné sur un espace plat, il suffit de regarder dans le réservoir par transparence et de se fier à la graduation indiquée. Si le niveau de fluide se trouve en dessous du minimum indiqué cela peut être lié à une fuite ou à l’usure des plaquettes. Dans ce cas il est urgent de faire appel à un spécialiste. Plus généralement, il est conseillé de changer ce liquide tous les trois ans ou tous les 50 000 km en faisant appel à un professionnel.

Le liquide de transmission

Qu’est-ce que le liquide de transmission ?

Le liquide de transmission à pour objectif de lubrifier les mécanismes afin de faciliter le passage des vitesses. Contrairement à ce qu’on peut croire, ce liquide est aussi présent sur les voitures automatiques. Un manque de liquide de transmission peut causer de sérieux dégâts sur votre véhicule.

Comment vérifier et changer le liquide de transmission ?

Pour vérifier le niveau de liquide de transmission il est important que votre véhicule soit froid et stationné sur un espace plat. Afin de repérer le réservoir, vous pouvez consulter le manuel d’entretien de votre véhicule car son emplacement peut varier selon les modèles. Afin de contrôler le niveau du liquide de transmission, le système est le même que pour l’huile moteur. Après avoir nettoyé la jauge vous pourrez contrôler le niveau ainsi que la couleur. Le niveau doit être situé entre le minimum et le maximum indiqués sur la jauge. La couleur du liquide doit rester rougeâtre. Si le fluide est marron/noire il faut vite le remplacer. Pour cela, il est nécessaire de faire appel à un professionnel. Cette intervention est généralement à réaliser une seule fois au cours de la vie de votre véhicule.

Le liquide de direction assistée

Volant et direction assistée

Qu’est ce que le liquide de direction assistée ?

Le liquide de direction assistée est un fluide hydraulique qui assure le bon fonctionnement de la direction assistée. Ce fluide est notamment sollicité lorsque vous réalisez une manœuvre pour vous garer par exemple. Le réservoir de liquide de direction assistée se situe dans un vase directement relié à la pompe. Le niveau de ce fluide varie peu mais il est important de le contrôler de temps en temps. Notez cependant que ce liquide n’est pas présent dans les voitures avec la direction assistée assurée électroniquement.

Quel liquide de direction assistée pour ma voiture ?

Il existe différents types de liquides de direction assistée qui peuvent être classés selon leur composition et les marques.

Le liquide de direction assistée minéral est le moins cher du marché. Il est composé de pétrole et d’additifs. L’avantage de ce liquide est qu’il n’attaque pas les pièces en caoutchouc. Cependant, il a une durée de vie relativement courte et peut avoir tendance à mousser.

Le liquide de direction assistée semi-synthétique est un mélange de produits synthétiques et minéraux. Contrairement au liquide minéral, il peut endommager les pièces en caoutchouc mais produit moins de mousse.

Le liquide de direction assistée synthétique est à base de polyalcools, pétrole et polyester. Il possède aussi des additifs permettant de limiter son effet sur les pièces en caoutchouc. La composition de ce liquide fait de lui le plus efficace et avec la durée de vie la plus longue mais il est aussi le plus cher.

Si les liquides de direction assistée sont différents de par leur composition, leur couleur peut aussi vous donner des informations afin de bien faire votre choix.

Le liquide de direction assistée rouge est généralement utilisé pour les voitures des marques Nissan, Hyundai, Toyota, Kia et Mazda.

Le liquide de direction assistée jaune est souvent utilisé dans les voitures de la marque Mercedes-Benz.

Pour finir, le liquide de couleur verte est souvent présent dans les voitures des marques Ford, BMW, Volvo et Volkswagen.

Où acheter du liquide de direction assistée ?

Vous pourrez trouver du liquide de direction assistée principalement dans les stations services, magasins spécialisés ou encore chez votre garagiste.

Comment vérifier et changer le liquide de direction assistée?

Dès que vous sentez que la direction de votre véhicule se durcit il est conseillé de vérifier le niveau du liquide de direction assistée. Afin de trouver le bon réservoir vous pouvez regarder son emplacement dans le manuel d’entretien de votre véhicule. Par la suite, tout comme pour l’huile moteur vous pourrez consulter le niveau sur la jauge et vérifier qu’il se trouve entre le minimum et le maximum indiqué. Ce liquide doit être remplacé tous les cinq ans afin d’optimiser les performances et d’éviter l’oxydation. Cette manipulation est plus complexe que pour d’autres fluides et peu coûteuse. Il est donc préférable de faire appel à un professionnel. Dans le cas où vous décideriez de le faire seul(e), ne dépassez pas le maximum autorisé au risque d’endommager la direction assistée.

Le lave-glace

pare-brise et lave-glace

Qu’est ce que le lave-glace ?

Votre pare-brise doit toujours rester propre afin de vous assurer une bonne visibilité pour conduire en sécurité. Composé d’eau, d’alcool et d’éthylène glycol, le lave-glace permet de nettoyer correctement votre pare-brise directement depuis votre véhicule et avec vos essuies-glace. Si le manque de lave-glace n’influe pas directement sur le fonctionnement du véhicule, il faut veiller à ce que le réservoir soit toujours rempli.

Quel lave-glace pour ma voiture ?

Afin d’assurer un nettoyage efficace de votre pare-brise, il est nécessaire de bien choisir votre lave-glace. Il existe en effet un produit pour l’hiver et un produit pour l’été.

Le lave-glace hiver est enrichi en produit antigel qui permet au fluide de résister à des températures négatives pouvant aller jusqu’à -35°C selon les marques.

Le lave-glace été est quant à lui enrichi en produit répulsif contre les moustiques.

Si vous pouvez garder le lave-glace hiver en été, pensez bien à mettre du lave-glace hiver lorsque les températures baissent pour éviter que cela gèle et endommage le réservoir.

Où acheter du liquide lave-glace ?

Le liquide lave-glace est commercialisé dans les stations service, grandes surfaces, magasins spécialisés et chez votre garagiste.

Comment vérifier et changer le liquide lave-glace ?

Une fois votre véhicule stationné sur un espace plat et le moteur refroidi, vous trouverez sous le capot le réservoir de liquide lave-glace avec un logo sur le bouchon représentant un pare-brise et un essuie-glace. En cas d’hésitation, vous pouvez consulter le manuel d’utilisation de votre véhicule afin de bien situer le réservoir. En transparence, vous pourrez évaluer le niveau du liquide lave-glace. Si le niveau est en-dessous du minimum vous pourrez vous même ajouter du lave-glace. La quantité utilisée dépend de votre fréquence d’utilisation, nous vous conseillons donc d’effectuer un contrôle mensuel afin de ne pas vous retrouver à court lors d’un trajet.

Vous avez maintenant toutes les solutions pour la vérification des liquides de votre voiture et pour vous simplifier la vie. Il ne vous manque plus qu’à trouver une solution pour votre parking! Pour cela nous vous donnons rendez-vous sur Onepark pour faciliter votre stationnement!

A propos de l'auteur

marketing

Laissez un commentaire

Comment vérifier les liquides d’une voiture ?

par marketing temps de lecture : 13 min
0