Sélectionner une page

Le permis de conduire possède un capital de 12 points. Après une ou plusieurs infractions au code de la route, le permis est parfois sous la menace d’une annulation pour défaut de point. Il est possible néanmoins d’éviter les sueurs froides avec la récupération de points automatique ou par l’intermédiaire d’un stage de récupération de points

Attendre pour récupérer des points

C’est la solution la plus simple : ne pas commettre d’infraction durant un certain délai pour prétendre à la récupération de points automatique. Les délais les plus fréquemment utilisés sont :

  • Pour la perte d’1 point, ce point est récupéré au bout de 6 mois sans infraction, c’est le cas notamment pour les excès de vitesse de moins de 20 km/h,
  • Pour toutes les contraventions de 4, 5ème classe et les délits, le permis revient à 12 points au bout de 3 ans sans infractions.

Il existe d’autres délais de récupération de points notamment au bout de 10 ans pour une infraction donnée.

Faire un stage de récupération de points

Il est possible de faire un stage de récupération de points afin de sauver son permis ou pour avoir l’esprit tranquille avec un solde plus confortable. Ce stage de sensibilisation à la sécurité routière,  d’une durée de 2 jours consécutifs, permet de récupérer 4 points auprès d’un centre titulaire d’un agrément préfectoral. Il faut néanmoins respecter les conditions suivantes avant de s’inscrire :

  • Avoir un permis valide, sans avoir reçu la lettre 48SI d’invalidation (la référence 48SI est écrite en haut à droite du courrier),
  • Respecter le délai d’un an depuis le dernier stage avec récupération de points effective,
  • Avoir des points à récupérer. On ne peut récupérer des points que l’on a pas perdu. Aucune anticipation n’est possible. Il est possible de consulter ses points sur Telepoint ou en préfecture.

En permis probatoire

Durant la période probatoire, le jeune conducteur débute avec un permis à 6 points, qui en cas d’absence d’infraction, récupère 2 points par an sur 3 ans (3 points sur 2 ans après avoir fait la conduite accompagnée). Un permis probatoire pourra récupérer des points automatiquement avec les délais évoqués ci-dessus et aura la possibilité de faire un stage volontaire. Il y a néanmoins quelques différences :

  • Après une infraction avec un retrait de 3 points ou plus, comme l’usage du téléphone ou l’oubli de la ceinture de sécurité, le jeune conducteur devra suivre un stage obligatoire après réception d’une lettre 48N (et pas avant en anticipant) envoyée en recommandé par le ministère de l’intérieur. Outre la récupération de points, cette participation lui permettra de se faire rembourser de l’amende forfaitaire associée à la perte de points.
  • En première année avec un permis à 6 points, une infraction comme la conduite en état d’ivresse avec un retrait de 6 points, implique l’annulation du permis de conduire sans possibilité de suivre un stage. Rappelons que la limite d’alcoolémie pour les jeunes conducteurs est maintenant fixée à 0,2g/L de sang.

Comment récupérer des points sur son permis ?

par Thibaud temps de lecture : 3 min
0