Sélectionner une page

  

O
n peut en faire des choses en une année. Certains voyagent, d’autres apprennent le piano ou l’italien.

Les parisiens eux passent leur temps à tourner en voiture, à la recherche d’un endroit où se garer.

1 an.

C’est le temps que perd un parisien à chercher une place dans sa vie.

Sachant que 20% du trafic de la ville est causé par des automobilistes à la recherche d’un stationnement et que la quantité de places disponibles en voirie ne cessent de diminuer, il n’est pas étonnant que Paris soit la ville la plus embouteillée de France.

Peu de solutions sont disponibles,  la voirie est saturée à 97%, le prix des parkings publics ne cesse d’augmenter, tout comme le prix de l’essence et des PV.

Mais saviez-vous qu’en parallèle, 120,000 places restent inoccupées en permanence dans les parkings privés parisiens ?

 

En vous ouvrant les portes de son réseau de parkings connectés, OnePark vous donne accès à un grand nombre de places situées dans ces parkings privés (hôtels, bailleurs, entreprises…) ainsi que dans des parkings publics avec des tarifs préférentiels.

Que vous ayez besoin d’un stationnement de courte durée, d’un forfait pour quelques jours, ou d’un abonnement, vous trouverez toujours chez OnePark une offre sur-mesure !

 

Réservez votre place de parking à l’avance pour un concert, un évènement, ou pour une simple soirée ciné/resto ! Ou connectez-vous à l’application pour voir en temps réel les places disponibles autour de vous.

De la réservation au paiement, en passant par l’ouverture des barrières, tout peut se faire depuis votre smartphone grâce à notre application disponible sur iOs et très prochainement sur Android.
Et si vous n’avez pas de smartphone, passez simplement par notre site web pour accéder à l’ensemble de nos offres.

Sans oublier qu’avec notre système de facturation à la minute et notre gamme de forfaits et abonnements, vous êtes assurés de bénéficier des meilleurs prix en permanence !

 

Avec OnePark, se garer devient vraiment un jeu d’enfant !

 

 

Une année partie en fumée

par Thibaud temps de lecture : 2 min
1